Emil Kaufmann

Emil Kaufmann (1891-1953), historien d’art et d’architecture de l’école de Vienne, élève de Max Dvoràk, a consacré sa thèse à l’œuvre de Claude-Nicolas Ledoux et ses recherches ultérieures à l’architecture française de la fin du XVIIIe siècle. Ancien combattant de la Première Guerre mondiale, il a décidé, après l’Anschluss, l’annexion de l’Autriche, de migrer aux États-Unis où il a enseigné l’histoire de l’art dans plusieurs universités. Son approche formaliste de l’histoire de l’architecture se prolongera notamment dans les travaux de Colin Rowe ou d’Aldo Rossi. Il a notamment publié Trois architectes révolutionnaires : Boullée, Ledoux, Lequeu (1952, traduction française en 1978) et, de manière posthume, L’Architecture au siècle des Lumières (1955, traduction française en 1963).


Notice: Undefined variable: scripts in /home/editions/domains/editionsdelavillette.archi.fr/public_html/wp-content/themes/MMDWC/functions.php on line 75