Avec Alberti. Considérations intempestives sur l’architecture

Préface de Pierre Caye


Notice: Undefined variable: post_id_or_object in /home/editions/domains/editionsdelavillette.archi.fr/public_html/wp-content/themes/MMDWC/woocommerce/single-product/title.php on line 45
Collection Théorie & critique

29,00 

La course à l’innovation numérique, l’explosion de l’ubanisation et la crise environnementale planétaire forment une conjoncture où l’architecture ne semble plus trouver place. Et si, au contraire, sa culture millénaire regorgeait d’idées et d’outils alternatifs ? Rédécouvrons, avec Arnoldo Rivkin, un des textes canoniques de la discipline : le De ædificatoria de Leon Battista Alberti, première tentative de théorie générale et rationnelle de la conception architecturale, publié en 1485 après la mort de son auteur, à la fois « homme caméléon » et humaniste « inquiet ». Parmi les concepts albertiens, la « région », l’« aire » et la « partition » permettent de penser ensemble les échelles trop souvent disjointes de nos environnements construits : le grand territoire, le site d’implantation et le plan intérieur de l’édifice.
Examinant le devenir de ces notions à travers le temps, depuis le Grand Siècle de Louis XIV jusqu’à l’architecture moderne, l’historien en identifie des manifestations contemporaines dans certains projets de Lacaton et Vassal, de Toyo Ito ou de Rem Koolhaas. Sortie du cercle de ses seuls exégètes, la pensée d’Alberti révèle alors toute sa vitalité critique pour armer l’action de l’architecture contemporain.

Parution
Janvier 2024
Nombre de pages
262 pages
Intérieur
90 illustrations en noir et en couleur
Format
240 x 165 mm
ISBN
978-2-37556-054-9

Notice: Undefined variable: scripts in /home/editions/domains/editionsdelavillette.archi.fr/public_html/wp-content/themes/MMDWC/functions.php on line 75